lundi 29 décembre 2008

Dragon

" ... et pis j'aurai un costume de dragon, il sera rouge avec des grandes griffes grises, il cracherait du feu et aurait des gros yeux méchants, ... "


A défaut d'un costume complet, voilà déjà l'écharpe ...



Il s'agit d'un kit trouvé sur Morehouse farm : ce site regorge d'idées toutes plus originales les unes que les autres. Dommage qu'il faille faire venir les modèles d'aussi loin (j'ai posé la question, ils ne les distribuent pas en pdf, version papier seulement).

Comme moi, vous vous demandez peut-être comment peuvent bien être tricotées les épines dorsales ? Il n'y a pas de couture, tout est en un seul morceau, avec la technique du "3-needle bind off" : une augmentation de chaque côté de la maille médiane pendant quelques rangs, puis toutes les mailles supplémentaires sont rabattues avec la troisième aiguille (clic sur le lien ci-dessus pour voir la technique en images).

Voilà encore de nouveaux horizons ... je ne connaissais pas du tout cette technique, visiblement utilisée essentiellement pour assembler proprement devant et dos au niveau des épaules (quand celles-ci sont droites, j'imagine). Si vous avez des infos supplémentaires à nous donner, n'hésitez pas à en faire part dans les commentaires !

dimanche 21 décembre 2008

accessoires mini


Quelques petits accessoires pour accompagner les ciseaux à broder forgés main que nous avons choisis pour offrir à ma maman. Étui sur le modèle de celui offert par Léna et Cie et qui s'avère très pratique, mini berlingot assorti. L'initiale est brodée au point de Boulogne, sur de la ficelle de lin.


La petite étiquette, façon La Grelotte, est davantage destinée aux hommes de la maison, qui n'hésitent pas à venir fouiner dans la boîte à couture dès qu'ils ont quelque chose à découper ...


Et ça, c'est quoi ? Un petit nid douillet pour le dé à coudre.
L'idée et les explications viennent de Jad Sampler, ici dans un style un peu moins ... anglais. Merci à toi Kannelle pour le lien !

Edit du 27 juillet 2012 : le lien vers le site de Jad Sampler ne fonctionne plus, mais vous pourrez trouver gabarits et explications pour l'étui à cette adresse, ou en tapant "thimblecase" dans un moteur de recherche.

vendredi 19 décembre 2008

berlingots

Les petits lutins s'activent à l'atelier, mais pour garder les surprises, je ne peux rien dévoiler encore. Bientôt ! En attendant et pour patienter, juste un petit truc vite fait pour faire de jolis berlingots bien réguliers.


Je sais que je vais en faire sourire certains, mais j'assume. "berlingot" n'est qu'un synonyme sucré de "tétraèdre".


Le patron de départ doit être un rectangle 2,3 fois plus long que large. (remarquez que je vous épargne la valeur exacte, je ne sais pas comment écrire une racine carrée !!)

La moitié de la longueur correspondra au côté du berlingot, et la largeur à sa hauteur. Et si vous avez des doutes sur la marche à suivre après, comme toujours un saut chez coupe couture ! (mais je vous assure, 2,3 c'est mieux que 2 ...)

lundi 15 décembre 2008

Noël blanc

Ouf ! un peu de nouveau par ici, c'est pas trop tôt !

En novembre, Armèle (par un beau matin d'hiver) nous avait mises à contribution pour son calendrier de l'avent virtuel : chaque jour de décembre (victime de son succès ... trop de volontaires pour se contenter de 24 !), un objet blanc réalisé par nos petites mains.

J'ai aimé l'idée, je me suis inscrite en me disant que ce serait l'occasion de réaliser cette petite crèche que je convoite depuis plusieurs années. Et puis non, ce ne sera pas encore pour cette fois, la fin d'année est décidément trop chargée. Il faudra se contenter de ce petit coussin, inspiré par la neige tombée pendant la dernière semaine de novembre.

lanterne "les ateliers du feu", est-il utile de le préciser aux franc-comtois ?

Flocons de feutrine, d'organdi, de ouate ou de tarlatane, emportés par le vent
De minuscules perles de glaces les accompagnent discrètement

oui, la photo c'est tout un art, et même si j'ai bien essayé de m'appliquer, ce n'est visiblement pas le mien ! impossible de rendre en image toutes les nuances de blancs et les reflets de l'organdi ...

Allez vite faire un tour là-bas pour voir toutes les merveilles qui y ont déjà été exposées. Et si vous avez aimé mon humble contribution, n'hésitez pas à y laisser un petit commentaire ...

dimanche 23 novembre 2008

Faluche* ...

... à ma façon ;-)

Petit clin d'œil pour célébrer la fin de ses études. Reçue à sa thèse mention très bien, félicitations unanimes du jury. Ça se fête, non ? Et comme je sais qu'elle aussi a un faible pour les couvre-chefs, j'ai revisité le fameux béret version torsadé en alpaga gris (plus tendance que le circulaire de satin jaune, non ?)


Qualité Peru chez Katia

J'ai un peu modifié l'original, le côté "slouchy" (comprendre "tout mou") étant un peu exagéré à mon goût. Après avoir vu ce que ça donnait, j'ai tout défait pour supprimer un motif complet et raccourcir l'ensemble. Du coup, ça m'a permis aussi de finir avec une seule pelote.

* La faluche est la coiffe traditionnelle des étudiants (je me demande d'ailleurs s'il n'y a pas que les carabins qui continuent à se prêter au folklore ?)

mardi 4 novembre 2008

turbulette

Pour mon nouveau petit-neveu Mathis.
Petit-neveu, l'adjectif n'est pas de taille : mon frère est tout jeune grand-père. Eh oui, c'est ça les familles nombreuses ... on peut se retrouver grand-oncle à 18 ans ! Dur dur pour les plus jeunes de comprendre les liens de parenté ;-)
Mais revenons à ce qui nous intéresse ici : une petite (euh ... plutôt grande finalement) turbulette aux couleurs d'automne.


Un patron des intemporels (merci merci Claire !), quelques jolis tissus et rubans assortis, un tuto d'assemblage à lire de toute urgence sur l'excellent blog Coupe Couture (pour celles qui, comme moi, restent dubitatives devant la fameuse cuiller en bois de Burda) et une bidouille pour ajouter une fermeture éclair, parce qu'il parait que c'est mieux.

D'ailleurs, à ce propos, votre avis m'intéresse : la turbulette la plus pratique, elle est comment pour vous ?

jeudi 30 octobre 2008

Lily ...

Lily, c'est son petit nom.
Pourquoi Lily ? Parce qu'en apparaissant chez Lillicroche, je crois que ce petit boléro a fait de l'œil à beaucoup de monde !

perlé n°5 noir, chez Phildar (3 pelotes)
crochet n°2

Du coup, j'ai tout copié sur elle ... avec sa permission ;-)
Même qu'elle a été super sympa et m'a donné plein de conseils pour choisir mon fil et tout et tout. Un grand merci à toi Béa !

Si le diagramme vous plait, filez chez Yaguel, qui l'a réécrit de façon très claire et nous en fait profiter. Pour les explications de montage, c'est à dame Lillicroche qu'il faudra demander si vous voulez des finitions toutes jolies.
Et si ça vous plaît pas, vous avez aussi le droit de le dire !

vendredi 17 octobre 2008

Mélusine

Pour la petite Margot, qui a pointé le bout de son nez il y a une douzaine de jours à peine.
Dans sa chambre couleur de framboise, la ribambelle de petites fées qui veilleront sur elle ont vu arriver la lutine Mélusine pour leur tenir compagnie.


Modèle créenfantin
merci Sabine pour le lien !

samedi 11 octobre 2008

Fleurs d'automne ...

A force de voir du crochet partout, j'ai eu moi aussi envie de m'y (re)mettre.

Non, pas de "granny squares", je ne m'y suis pas encore (re)faite : si on m'avait dit à l'époque que la couverture multicolore qui recouvrait le canapé quand j'étais gamine serait de nouveau à la mode, j'aurais ri.

Et puis je suis tombée sur cette très belle étole qui m'a plu tout de suite. J'ai filé dans ma petite boutique pour trouver une laine appropriée. Je voulais quelque chose de léger et vaporeux, la dame m'a proposé "angel"(Bergère de France) : c'est tout comme je voulais !

fil mohair angel (Bergère de France)
cramoisi (1 pelotte) et moka (2 pelottes)

N'ayant pas le modèle, j'ai bidouillé un peu pour le retrouver (presque avec succès), et puis finalement madame la poule nous a gentiment affiché le diagramme.

Un grand merci donc à madame la poule, sans qui je n'aurais pas aujourd'hui cette jolie étole !


Edit : 46 fleurs au total pour un trapèze de 25 cm sur 110 cm environ au plus long. Mais comme on monte les fleurs au fur et à mesure, on adapte en fonction de ce qu'on veut !

vendredi 10 octobre 2008

Métiers d'art

La semaine prochaines auront lieu les journées des métiers d'art 2008. Le temps d'un week-end, et partout en France, des artisans ouvrent les portes de leurs ateliers aux curieux que nous sommes, ou exposent.


Ébénistes, tapissiers, luthiers, tailleurs, modistes, potiers, marionnettistes, sculpteurs, céramistes, facteurs d'orgues, ...

Classées par département ou par secteur d'activité, allez jeter un œil aux manifestations de ce week-end (le programme est ici), je suis sûre que vous trouverez une visite intéressante près de chez vous.

Et nous, on en sera, parce qu'on adore ça, les visites d'ateliers !


samedi 27 septembre 2008

Elle nous ouvre ses portes !

Une fois n'est pas coutume, un peu de pub par ici, parce qu'elle le vaut bien ...

Krol (sept heure moins le quart) ouvre enfin sa petite boutique virtuelle, après plusieurs mois de travail avec ses petites mimines ... et de paperasses administratives.

Pour avoir suivi ses créations depuis l'ouverture (ou presque) de son blog, je peux vous dire qu'on peut lui faire confiance pour choisir ses couleurs, ses tissus, trouver le petit truc qui va bien et soigner ses finitions.

Vite, une visite aux boutiqueries de Krol ! Et si vous craquez, n'hésitez pas, les frais de port son offerts pour toute commande jusqu'à dimanche soir ;-)




Allez Krol !! On te souhaite tout le succès que tu mérites !

lundi 22 septembre 2008

Crâyonléon !

Encore une trousse, pour l'anniversaire d'un petit gars qui a soufflé 6 bougies vendredi. Construite sur le modèle de la trousse crayon, j'ai juste remplacé la pointe par ... une tête !


"Un lézard ! mais, tu fais que des trucs en forme d'animaux toi !?"

Le tyraododosaure est donc resté en mémoire ... j'espère que le crâyonléon aura autant de succès, en tout cas il a déjà eu une salve de bisous ;-)

"il est écrit où son nom ?"

bah ... pas eu le temps cette fois-ci, baptisé un peu à l'arrache ... Mais en tata exigeante, j'espère quand même avoir un joli dessin en échange !

mercredi 17 septembre 2008

lin et dentelle

Je suis un peu en retard, tout le monde ou presque a déjà déballé ses nouveautés pour la rentrée ...

Voici la mienne, terminée depuis quelques semaines mais pas encore postée ici : un pantalon large tout simple coupé dans un superbe lin texturé, sur lequel j'avais flashé il y a longtemps. J'ai enfin osé couper dedans ! Il est un peu fragile, mais je l'adore quand même.

Patron Burda facile
tissu Ellen (Troyes)

Et pour agrémenter le tout, quelques détails discrets : un joli bouton gravé par-ci, un ruban de dentelle par-là, un peu de nacre et de croquet ...

vendredi 12 septembre 2008

MISS'ROUSSI pas à pas

Pas très présente en ce moment ... la tête ailleurs depuis la rentrée. Mais ça reviendra !

Vous souvenez-vous de miss'roussi, la marionnette à doigt du Clem ?


On m'a demandé le patron la semaine dernière, et je me suis dit que ça pourrait peut-être intéresser d'autres personnes ?

Voilà donc les grandes étapes de sa réalisation (par contre, désolée, je n'avais à l'époque pas pensé à prendre de photos ...).


Les images ci-dessus sont adaptées à la lecture, mais pas à l'impression. Si vous devez imprimer, préférez le format pdf (page 1 et page 2)
J'ai réécrit le texte au cas où les images ne seraient pas très lisibles ...


Fournitures
:
  • des chutes de tissus gris et rose
  • du rembourrage
  • une perle pour le museau
  • du fil de lin noir pour les moustaches (ou n’importe quoi d’un peu raide et qui ne risque pas de blesser l’enfant)
  • du fil à broder pour les yeux
  • un brin de grosse laine grise pour la queue

Étape 1 : museau
  • Dans le tissu gris, couper un quart de disque de rayon 7,5 cm (les surplus de couture sont étant compris).
  • Plier en deux, endroit contre endroit, et piquer le bord droit, à 1 cm. Recouper le surplus de couture à quelques millimètres de la couture, cranter la pointe, et retourner.

Étape 2 : arrière de la tête
  • Dans le tissu gris, découper un disque de 2,7 cm de rayon (surplus de couture inclus).
  • Plier en deux horizontalement, endroit contre endroit, et piquer deux pinces comme sur le schéma.
  • Déplier, et replier dans le sens vertical. Piquer deux autres pinces de la même façon. On obtient une espèce de calotte.

Étape 3 : oreilles
  • Recopier les patrons des oreilles, et les découper dans les différents tissus en prévoyant un surplus de 5 mm autour.
  • Superposer les oreilles grises endroit contre endroit et 2 par 2, piquer, cranter les surplus, retourner.
  • Appliquer une pièce rose sur une des faces de chaque oreille.

Étape 4 : doigt
  • Couper un rectangle de 16 cm par 8 cm (c’était la bonne dimension pour mon doigt, mais c’est peut-être juste pour celui d’un monsieur … Cyril, tu nous diras ce que tu en penses ? Sinon, il faut augmenter la largeur du rectangle).
  • Plier en deux dans le sens de la longueur, endroit contre endroit, et piquer à un cm du bord.
  • Retourner une moitié du « tube » obtenu à l’intérieur, comme sur le schéma, de façon à ce que les surplus de couture soient cachés. Vérifier que le doigt passe à l’intérieur du cylindre ainsi formé.

Étape 5 : montage
  • Superposer, endroit contre endroit, le haut du museau et le haut de la calotte. Y intercaler les oreilles (rose côté museau) et coudre (voir schémas).
  • Rembourrer le museau et l’arrière de la tête et terminer d’assembler ces deux pièces.
  • Coudre le « doigt » à la souris.
  • Décorer.

Ça fait toujours plaisir de se dire qu'on n'a pas passé du temps à partager pour rien, alors comme d'hab, si vous vous lancez, une petite photo pour me montrer votre version ? Merci !

mardi 2 septembre 2008

Pour garder l'été dans son assiette !

Rien de tel qu'un bon petit plat pour fêter la fin d'une journée qui ne plaît pas à grand-monde ...
Allez, hop, à vos fourneaux, vous m'en direz des nouvelles.


Spaghettis courgette/feta

Découper des courgettes en tagliatelles au couteau économe. Faire cuire les spaghettis dans une grande quantité d'eau salée, et 5 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les lamelles de courgette.
Faire revenir le mélange dans un peu d'huile d'olive avec de l'ail, ajouter des dés de feta, poivrer et servir avec des pignons de pin grillés à sec.

Pour les proportions, franchement, je fais comme ma maman m'a appris ... "tu vois bien, quoi" !

lundi 25 août 2008

rencontres

C'est l'histoire d'une rencontre, celle d'une grande dame de la broderie ... Une personne douce, gentille, pleine d'humour, et surtout extrêmement douée, qui a pris le temps - en plus d'une adorable dédicace pour Atchoum - de feuilleter avec nous son carnet de croquis.

photo issue du blog http://mtsa.over-blog.com

Des aquarelles magnifiques, associées à leurs toiles brodées, et l'histoire de la rencontre avec chacune de ces petites boules de plumes.

Vous aviez sans doute reconnu le style épuré de Marie-Thérèse Saint-Aubin , qui exposait ce week-end en Haute-Marne ... merci pour ces instants de partage !



Et depuis ce midi, ils sont deux ...



samedi 16 août 2008

Petit plaisir du jour ... (+ edit)

Profiter du soleil,
emprisonner les parfums de l'été dans de jolis rubans,
en espérant le retenir un peu plus longtemps ...


Edit : 30 brins de lavande, 2m50 de ruban de satin, et zou !

Edit n°2 : je n'ai malheureusement pas de solution miracle pour que les tiges ne cassent pas ... à part les tisser tout de suite après les avoir cueillies. Ma lavande était déjà bien avancée, mais je n'ai eu aucun problème cette année. Peut-être en effet une question de variété, mais ce n'est pas moi qui l'ai plantée et je n'ai pas la moindre idée de son petit nom ... et peut-être aussi est-ce en rapport avec l'humidité ambiante ? il faut dire qu'ici on n'en manque pas !

dimanche 10 août 2008

médaillée

Ben oui, c'est la saison, non ?
La mienne est en diamant, c'est encore mieux que l'or, et c'est Mélanie et ses jolies z'aiguilles qui me l'a décernée :


oui, bon, d'accord, on est 7 ex aequo, mais quand même !

Si je respectais les règles du jeu, je devrais à mon tour vous donner mes adresses ... mais comme je l'ai déjà fait pour les blog awards et arte y pico plus récemment, je vous y renvoie. Et encore merci à toi Mélanie !

vendredi 8 août 2008

des petits fanions ...

... des petits drapeaux !


pour fêter en fanfare ...





... une bougie de plus !

lundi 4 août 2008

1 an, c'est coton !

Pour une amie qui fête aujourd'hui son premier anniversaire de mariage, et qui m'a fait beaucoup d'honneur de jour là ...

clic pour agrandir

Boîte à cotons en drap ancien, travaillée façon trapunto
Modèle MCI n°30, automne 1998

et comme je n'ai pas su choisir la photo, vous aurez les deux !


clic pour agrandir


Plein de bonheur pour toutes les années qui viennent, E&E !

jeudi 24 juillet 2008

Petite couture, grands projets

J'en suis ! Comment faire autrement ?

Si vous n'avez pas encore entendu parler de cette initiative, cliquez vite sur le logo, il est encore temps de participer à ce challenge ludique éco-citoyen !

Du coup, ce sera encore une trousse que je proposerai à la vente début septembre, recyclage d'un pantalon élimé.


Comment, vous êtes encore là ? Allez, vite, un tour chez bik-nok, l'association.

Pas d'idée ? mais c'est l'occasion de vous essayer à la trousse d'écolier, ou pourquoi pas au tablier à coulisse, en adaptant les dimensions.

mercredi 23 juillet 2008

pic nic chic

Pour changer de l'habituel sandwich au jambon ... une version végétarienne, très parfumée.


Sandwichs au bon goût de soleil
pour 4 petits pains

Faire sauter 2 petites courgettes tranchées en rondelles fines et une gousse d'ail dans un peu d'huile d'olive, saler et poivrer. Pendant ce temps, mélanger 150 g de fromage frais avec 2 cuillers à soupe de feuilles de menthe fraîches ciselées et du poivre du moulin. Tartiner les petits pains de fromage, répartir les courgettes, ajouter une ou deux tomates confites et des pignons de pin grillés.

Le tout dans des petits pains aux herbes home made, tout le monde s'est bien régalé ce midi ...


Crumble de rhubarbe à l'orange

C'est de saison : la preuve, c'est qu'en voulant vous donner la recette, je me suis rendue compte que je l'avais déjà publiée l'année dernière !


Un petit clic pour retrouver la recette du crumble rhubarbe et orange.

mardi 22 juillet 2008

En musique ...

... si je veux !

Je me permets de relayer ici le petit coup de gueule de Wildmary/L'aiguillée sauvage, parce qu'elle a très bien su mettre des mots sur mes pensées ...


Bon, je vais faire bref et peut-être un tantinet agacé mais là je ne peux plus me retenir : POUR L'AMOUR DU CIEL, ARRÊTEZ DE METTRE DE LA MUSIQUE QUI DÉMARRE TOUTE SEULE SUR VOS BLOGS !!!!

Le lecteur qui vient chez vous :

  • est peut-être déjà en train d'écouter de la musique, auquel cas la vôtre vient s'ajouter dans une cacophonie insupportable
  • n'a peut-être pas les mêmes goûts que vous, même s'il a des centres d'intérêts communs qui le font venir lire votre blog
  • a peut-être envie qu'on respecte le silence dans lequel il est (zen attitude, bébé qui dort, petite pause discrète au boulot), bien qu'il n'ait pas pensé à couper le son de son ordinateur, dont il a peut-être besoin par ailleurs
  • navigue peut-être avec plusieurs onglets, auquel cas il ne trouve pas lequel fait ce bruit insupportable et, outre le temps qui va l'exaspérer à trouver le fautif, va finalement devoir tous les fermer et perdre le fil de ses lectures
  • va en avoir marre de chercher où dans la page peut bien être ce lecteur envahissant (barre de menu ? billet au milieu ou en bas de page ?)
  • navigue de page en page, il ne reste pas 3mn sur la même page à écouter la chanson que vous avez décidé de lui faire écouter subir, auquel cas la musique se coupe pour reprendre au début, voire reprendre sur une autre chanson...

La réaction quasi-immédiate ? prendre ses jambes à son cou et ne plus revenir...


Ce qui n'empêche absolument pas de mettre de la musique dans nos billets, on demande juste un petit clic pour démarrer la lecture quand on en a envie ! (il suffit de décocher l'option "lecture automatique" sur Deezer ...)




lundi 21 juillet 2008

cow boys

Les cow boys fringants
Luxeuil, 12 juillet 2008



Petit survol pour ceux qui n'ont pas pu venir,
grands souvenirs pour les autres ...

Comme souvent, on ne comprend pas bien les paroles, mais je vous assure qu'elles valent le détour !

vendredi 11 juillet 2008

Newsletter

Pour celles qui se demandent si j'en ai une ... (Carou, je te remercie pour ton intérêt, je ne peux pas te répondre autrement, le lien dans ton commentaire ne marche pas) ... et bien ... non.


Pour deux raisons en fait :

  • je ne sais pas comment faire pour en mettre une en place (c'est pas la meilleure des raisons ça ?)
  • en cherchant comment faire (ben oui, j'aime pas rester sur un échec), j'ai trouvé bien mieux : les flux. J'avais essayé d'en parler un peu à ce moment là (voir flux RSS, késako ?) , mais un peu novice, je pense ne pas avoir été très claire. Wildmary (l'aiguillée sauvage) a fait un article beaucoup plus étoffé sur les flux RSS, que je conseille vivement à tous ceux qui ne connaissent pas. Ça marche pour tout le monde, à condition (je crois) d'avoir un navigateur assez récent. Essayez, vous ne serez pas déçus !
Au passage, je vous conseille aussi son article sur les liens, j'y ai appris beaucoup de choses que j'essaie depuis de mettre en pratique.

Maintenant, si quelqu'un veut bien m'expliquer comment on fait pour installer une newsletter et que ça intéresse certaines d'entre vous, je veux bien essayer quand même, dites-le moi ...


crédit photo johnny mcmanmon

jeudi 10 juillet 2008

Arte y pico


Cécile et Mélanie (Les p'tites folies de Cécile et Mel) m'ont fait l'honneur de me décerner ce prix ... je les en remercie du fond du cœur.

A mon tour de vous présenter quelques endroits où je m'émerveille chaque jour ...


clic sur les bannières pour leur rendre visite




Cassa Cola, pour son regard sur le monde


L'atelier de framboise chocolat, pour la douceur et le raffinement de ses créations


La p'tite Charlotte, pour la qualité de son travail et de ses finitions


Freguille Poussot, pour sa créativité ... et tout le reste !


Anamanunina, parce que c'est mon dernier coup de cœur !


Si vous en avez envie (et seulement si ...), à votre tour de nous donner vos bonnes adresses.

Le règlement :
  • chaque lauréat doit montrer son prix et remettre le nom et le lien de la personne qui lui a octroyé ce prix,
  • le lauréat doit indiquer le lien de l'Arte y Pico,
  • le lauréat doit choisir à son tour 5 blogs qui, selon lui, méritent ce prix, en précisant le nom de l'auteur et un lien vers son blog.

mardi 8 juillet 2008

Trousse à crayons

Voici quelques conseils pour adapter le pas à pas de la trousse à aiguilles pour obtenir une trousse d'écolier en forme de crayon.

Dimensions :
  • diamètre 7 cm
  • longueur totale 34 cm
  • longueur utile 24 cm (la pointe est pleine)
Fournitures :
  • tissus assortis
  • molleton
  • toile thermocollante
  • bourre
  • fermeture éclair de 25 cm
  • un biais de 23 cm environ, largeur 3,5 cm
Imprimer les gabarits (format pdf) 3, 4 et 5, qui sont donnés sans marge de couture. Prévoir 1 cm pour les tissus, et 3 cm pour la doublure et le molleton. Pas de marge pour la toile thermocollante.
J'ai entoilé toutes les pièces de la trousse pour lui donner de la tenue, mais ce n'est pas indispensable.

Etape 1 : corps de la trousse
  • Découper dans le tissu, le molleton et la doublure un rectangle de 20 cm X 23 cm (marges non comprises). Superposer dans cet ordre le molleton, la doublure (endroit apparent) et le tissu extérieur (envers apparent). Piquer sur 3 côtés, en laissant l'ouverture sur le plus petit côté du rectangle.
  • Couper les angles à 45°, retourner, repasser, quilter.
  • Coudre la fermeture éclair des deux côtés.


Etape 2 : bout du crayon
  • Suivre les points 1 et 4 de la trousse à aiguilles, étape 2 : quilter le disque et fermer le cylindre, puis cacher les surplus de couture à l'aide du biais.
Etape 3 : pointe du crayon
Et voilà, un petit mot si vous réalisez cette trousse, ça fait toujours plaisir ;-)

lundi 7 juillet 2008

la version "crayon de couleur"

Pour fêter les vacances ... préparons la rentrée ! Pour celles qui m'avaient soumis l'idée, voici une version un peu simplifiée (moins de pièces, plus de coutures machine) de ma trousse "crayon-gomme".

clic pour agrandir

Avec, en prime, les petits crayons de couleur trognons offerts par ma chère Annelyse ... encore merci dame cœur de beurre !

Cette fois-ci adaptée au rangement des crayons, elle est plus courte (peut-être moins disproportionnée ?), mais reste relativement encombrante. Je tenais à ce qu'on puisse y ranger un double-décimètre, n'oublions pas le côté pratique de la chose !

Si vous voulez la vôtre, le pas à pas sera bientôt à votre disposition ...

A l'instant où je termine cette trousse, voilà que j'apprends une bonne nouvelle : ma belle-sœur est reçue au capes ... J'y vois là un signe, non ? Claire, si la trousse te plaît, elle est pour toi ...

mercredi 2 juillet 2008

Points invisibles ...

... petits points, points glissés ... petite consigne anodine qui apparaît bien souvent dans les explications d'un modèle. C'est évident pour beaucoup, du quotidien presque, oui ... mais quand on débute, rien n'est inné !

On m'a demandé mes "tuyaux" pour fermer une ouverture à points invisibles. J'ai longtemps hésité entre les envoyer par mail ou les publier ici, et puis je me suis dit que c'était l'occasion de partager nos expériences sur la question. Je vous livre la mienne, qui n'est certainement pas dans les règles de l'art, n'hésitez pas à proposer des améliorations ! (maman, si tu passes par ici, tu peux nous apporter des conseils pour le point, je compte sur toi)

Le but :
à

Je me débrouille, autant que possible, pour laisser l'ouverture au milieu d'une ligne droite. Couper les angles à 45°, et cranter les arrondis s'il y en a. Retourner par l'ouverture en faisant bien ressortir les angles (utiliser une pointe) et les arrondis. Bien repasser les surplus de couture au niveau de l'ouverture (avant de bourrer si c'est le cas).

Faire sortir le fil en bas à droite de l'ouvrage. J'ai utilisé ici du fil rouge pour qu'on y voit quelque chose, il est évident que c'est moins visible s'il est de la même couleur que le tissu.



Les points les plus discrets me semblent les plus courts, et les plus courts sont "verticaux". Je pique donc l'aiguille dans la partie supérieure juste au niveau d'où sort le fil, et je ressors quelques millimètres plus loin, en bas. J'essaie de piquer à peine en retrait, à l'intérieur de l'ouverture (= dans le surplus de couture, très proche du pli marqué au fer).

Terminer la couture par quelques points arrières, faire sortir le fil au milieu de l'ouvrage et tirer légèrement avant de couper : le fil restant se retrouve à l'intérieur.



Voilà ... j'ai essayé d'être la plus claire possible, au risque d'enfoncer des portes ouvertes. J'espère avoir bien répondu à ta question madame Cœur de beurre !