mercredi 14 février 2018

Kléna, la robe souris

La petite soeur (ou la grande ? ) de la robe nounours a enfin vu le jour. Cette version, je l'avais en tête depuis la sortie du modèle ("Shy Bear" dans le numéro 4/2017 du magazine Ottobre. ).



Dans ce numéro, il y a donc la fameuse robe nounours, qui a un succès fou à en croire le nombre de modèles que j'ai déjà vu passer sur la page facebook de la marque, et il y a aussi une petite robe tablier en velours avec un joli minois sur la bavette, que j'avais initialement pris pour une souris.
Avec ma grande, on est donc parti en quête d'un molleton gris souris et d'un autre contrastant (vous le sentez venir le roooooose ?!). Bref, on trouve ce twinkle gray de chez Atelier Brunette, pas donné mais vraiment joli, et sur les conseils de Sandra (Mamzelle foumi), on l'associe au molleton stretch malabar que j'avais déjà, et qui est vraiment agréable à coudre et à porter.



Les semaines filent, c'est la rentrée, puis Noël ... et voilà qu'au détour d'une publication, je réalise que ma souris est en fait un lapin. Hum ... J'ai promis une robe souris, et je ne sais que ça ne passera pas comme ça. Il faut donc se mettre au travail et trouver de vraies oreilles de souris. Je voulais initialement faire des oreilles "mobiles", mais les petites oreilles du nounours ont déjà tendance à s'affaler, alors de grandes oreilles de souris ... Je me suis finalement décidée pour une oreille appliquée avec juste un petit retour pour donner le relief.



Les moustaches sont brodées en fil métallisé "diamant" couleur argent de DMC.
Les yeux sont des boutons, et pour la petite histoire Alice a cousu elle-même le deuxième bouton, après avoir bien observé comment je m'y prenais. Quelle fierté d'avoir participé à la confection de sa robe ! 

Et comme visiblement beaucoup de monde bute un peu sur les explications du magazine pour la bande de propreté du col, j'en ai profité pour prendre quelques photos des étapes intermédiaires et faire ce petit tuto en images.
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour !
Si vous posez une question dans votre commentaire, revenez dans quelques jours, j'y répondrai - si je peux - par ici.