vendredi 15 juin 2018

Joues à bisous

Si vous ne connaissez pas encore cette toute petite marque indépendante de patrons de couture enfants, je vous conseille de vous y intéresser de plus près ... j'ai nommé :

cropped-visuel_joues-c3a0-bisous_dc3a9f11.png

Je l'ai découverte lorsque Smichkine (mon gourou ... mais chut ! elle ne le sait pas) a testé son tout premier patron cet hiver : le sous-pull Pors-Nevez . Alors, déjà, quelqu'un qui lance son activité avec un patron gratuit, je trouve cela de très bon augure. Et quand ce patron est un basique indispensable à toute garde-robe enfantine, pensé pour être chaud et confortable, je dis bravo ! Parce que des petites robes à froufrous ou des jupettes à fronces, on en voit fleurir beaucoup, les petites filles aiment certes cela, mais ce que j'aime en tant que maman, c'est avant tout qu'elles soient bien au chaud (et accessoirement que je ne passe pas trop de temps à repasser). Je n'ai pas testé celui-ci, l’armoire étant déjà pleine, mais c'est sur ma liste pour l'année prochaine.

Mais quand j'ai vu sur Instagram que la créatrice recherchait des testeuses pour ses patrons de printemps, j'ai croisé les doigts pour que l'une de mes filles ait les mensurations adaptées. Bingo ! Voici donc les deux modèles de ce printemps. Ils sont cousus avec les patrons provisoires, et de légères variations ont pu être apportées depuis. Je suis en effet bien placée pour savoir qu'Olivia a vraiment pris en compte avec sérieux toutes les mini remarques que j'ai pu lui remonter suite à mes tests.

Trestraou, un petit haut façon poncho en jersey.

jersey coton/élasthanne, bord côte et galon à mini pompons


Facile à vivre, facile à coudre (pour peu que la poche ne soit pas en jersey), et facile à porter !
Lorsque j'ai reçu le visuel du patron, j'ai craint le côté "encombrant" des manches, mais elles sont suffisamment courtes pour que ce ne soit pas du tout le cas. Et le petit gilet passe sans problème dessus, sans sur-épaisseurs disgracieuses.



Ma fille, qui ne porte pas encore grand intérêt à sa garde robe sauf s'il y a un joli motif, réclame même à le porter ;-)


Dans la version définitive du patron, suite aux remontées des testeuses, les coutures de côtés ont été déplacées/raccourcies de façon à laisser plus d'ampleur, et c'est certainement encore mieux. Ma fille a choisi le col rond, mais il existe aussi une variante avec col V, et avec d'autre types de galons.



Pors Rolland, le petit short à frousfrous.

jean fin et voile de coton rose



Facile à vivre lui aussi (vous l'aurez peut-être compris, c'est pour moi LE critère numéro un quand je couds un vêtement enfant) grâce à sa taille élastiquée réglable : même un petit peut l'enfiler tout seul.


Et trop craquant avec ses petits volants légers sur le haut des mini-cuisses de poulettes ... Pour le coup, les froufrous ce n'est pas trop mon truc, mais là, dès qu'elle l'a enfilé, j'ai été conquise ! et bien-sûr, il y a une variante de patron sans ces empiècements volantés, ou juste sans les fronces.

J'ai beaucoup aimé également les lignes de ce modèle, avec cet empiècement dos qui se prolonge avec les poches, et que j'ai voulu mettre en valeur avec une broderie. J'y verrais bien aussi un passepoil, un petit croquet ou une petite dentelle.


Et en cousant la fausse patte de boutonnage, j'ai eu un flash et ai choisi de la transformer en petit nœud, j'aime beaucoup comme ça.




Je peux vous assurer que les deux patrons tombent nickel, et que les explications sont hyper claires à suivre. Vous pouvez y aller les yeux fermés. Encore merci à toi Olivia pour cette opportunité que tu m'as laissée !

Et si vous voulez voir les versions des autres testeuses :







1 commentaire:

Bonjour !
Si vous posez une question dans votre commentaire, revenez dans quelques jours, j'y répondrai - si je peux - par ici.