mardi 25 février 2020

Justaucorps

Quand on commence à coudre un peu, on devient exigeant sur le seyant d'un vêtement. Quand en plus ta fille de 7 ans est tellement fluette que son tour de hanches est tout juste dans les grilles des tailles bébé, tu n'as de toute façon pas trop le choix. Voilà longtemps que je lui couds la plupart de ses vêtements, mais il faut aussi s'attaquer aux pièces un peu plus techniques. Il est question ici du justaucorps (ou léotard) de gymnastique.

vue de face

Cahier des charges un peu complexe : il faut que ce soit suffisamment ajusté au niveau du bassin pour ne rien dévoiler (pas de sous-vêtements ...), mais pas trop pour permettre tous les mouvements sans inconfort. Et bien sur une élasticité maximale, elle l'enfile en tirant dessus de tous les côtés et les coutures sont très sollicitées. Et puis, tant qu'à faire, que ce soit rose et que ça brille !



La première source de patrons "techniques" est sans aucun doute la marque Jalie, qui propose maillots de bain, justaucorps, tenues de sport, etc. mais j'avais sous la main le patron London leotard de chez Little Lizard King, alors je suis partie sur cette base. Il y a aussi le patron Esmee de PetitsDom qui aurait été une très bonne base de départ, mais qui est sorti après que j'aie commencé mes recherches.

La première version a été cousue dans une chute de jersey de coton, pour valider les compromis de taille. J'avais mis un nœud dans le dos (pour cacher un raccord de bord côte un peu scabreux...), qu'on a décousu dès le premier entraînement parce que c'était très inconfortable sur la poutre. 



J'ai ensuite beaucoup tardé à me mettre à la version lycra, parce qu'à vrai dire je ne savais pas trop comment gérer les raccords de tissus et de motifs pour garder toute l'élasticité et pour que les tissus ne gondolent pas. Quelques piqûres de rappel plus tard (un magnifique justaucorps de GRS vu sur IG et une compétition blanche en vue), il a fallu s'y mettre. J'ai aussi trouvé le site Creapik, très riche en conseils en tous genre, et qui propose notamment un mannequin à personnaliser (très appréciable pour les nulles en dessin comme moi !)



Après le dessin sur le mannequin, il a fallu reporter les découpes sur le patron à taille réelle. Pour des découpes asymétriques comme celles-ci, un demi-patron ne suffit pas, il faut commencer à recopier le patron entier, puis y reporter les motifs. Attention aux raccords dos/devant (notamment ici pour la "langue" grise).



Pour les tissus, j'ai trouvé plusieurs sites qui proposent des lycras adaptés à ce genre de pièces : le pailleté multicolore vient de chez magasintissus.com et les unis sont des jerseys ultra stretch de chez Stragier : glossy rose clair et matt poivre de cayenne. Je suis particulièrement contente de l'association de ces trois coloris, ce n'était pas gagné en commandant sur des sites différents et sans échantillon). J'avais trouvé des choses intéressantes aussi sur etissus, notamment des résilles.
Ces tissus ont été découpés bien à plat au cutter rotatif, pour avoir un bord bien net (il est laissé à cru vu que le lycra ne s'effiloche pas).

vue de dos

Pour la couture des découpes : j'ai choisi de les assembler au point zigzag en les superposant envers contre endroit. Pour cela, j'ai coupé mon patron sans y inclure de marge au niveau des découpes, tout comme la pièce du dessus (prévoir tout de même des marges de coutures sur les côtés, épaules et emmanchures !) et j'ai coupé celle du dessous avec un bon cm de marge. J'ai reporté le contour du patron au stylo friction et superposé mes deux pièces, puis bâti soigneusement, en faisant attention à ce que les deux morceaux soient toujours bien à plat sans être étirés ni gondolés. Puis, à la machine à coudre, un zigzag au ras du bord (ne pas oublier d'utiliser une aiguille stretch).

détails

Pour la couture des détails (les "flammes" grises) : elles sont coupées au ras du patron, puis simplement appliquées au zigzag sur les pièces principales, après là encore les avoir soigneusement bâties.

Ensuite, le montage des pièces principales a été fait à la surjeteuse, avec un fil mousse dans le boucleur pour une élasticité maximale. 

Le col a été fini avec un biais élastique pré-plié de chez Mamzellefourmi, et les cuisses avec de la laminette en caoutchouc de chez Mercerie extra. J'ai suivi les explications du livre de Marie Poisson, Le body de marie, pour les coudre.




12 commentaires:

  1. Wow ! Super technique comme couture, mais vraiment le résultat est au rendez-vous ! Elle est choupette, ta fille avec ce justaucorps.

    RépondreSupprimer
  2. Ca c'est une pièce technique ! Bravo pour la réalisation de ce joli justaucorps, il a l'air parfait !

    RépondreSupprimer
  3. Super résultat et super explications !, mais du coup, tu as assemblé le brillant sur le rose au point zigzag et tu as recoupé le surplus dessous ensuite ou pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'ai pas recoupé. J'ai regardé son justaucorps de compét' et c'est comme ça qu'il était fait. Le lycra ne roulotte pas du tout, et ça se tient parfaitement. J'avais peur qu'en recoupant, ça fragilise la couture.

      Supprimer
  4. The above article is nice and interesting, thank you willing to share! Greetings success of admin wish you deign to visit my website, thank you :)

    RépondreSupprimer
  5. Wow il est magnifique! Moi aussi j'aurais adoré avoir mes jutocorps fait à la main! Il est super et les couleur vont super bien ensemble! Au top

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Lilia ! mais comment donc as-tu atterri ici ?!

      Supprimer
  6. J'ai trouvé par hazard votre compte Instagram �� je ne savais pas que les robes que vous portiez, c'était vous qui les faisiez vous-même ! C'est trop bien franchement bravo, vos créations son superbe! Surtout que c'est super compliqué la couture! ( je suis désolé si je suis trop rentré dans votre vie privée mais j'avoue que quand j'ai vu ça j'ai été super curieuse☺)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    2. Pas de soucis, c'est le jeu des comptes publics, j'aurais fait tout pareil ;-) je préfère que ce soit toi que qqun d'autre ! Merci en tout cas, ça me touche. Tu as déjà essayé la couture ?

      Supprimer

Bonjour !
Si vous posez une question dans votre commentaire, revenez dans quelques jours, j'y répondrai - si je peux - par ici.