mercredi 30 mai 2007

pas à pas ...

... pour la mini boîte à couture

Je ne me suis pas laissée avoir cette fois-ci, j'ai pris des photos au fur et à mesure !
Je pense toujours au tuto pour la maisonnette-pincushion, mais faut que je recommence tout puisque je n'ai rien gardé, et je n'ai pas trop le temps en ce moment ... ça viendra.

Alors, pour les fournitures : du carton épais (2 à 3 mm d'épaisseur, le mien était en 2 mm), du bristol ou carton beaucoup moins épais, des tissus (coton, c'est le mieux : pas trop épais, tissé assez serré, et la colle tient bien), une chute de toile plus épaisse (lin ou coton épais), de la colle (colle vinylique blanche), un pinceau, un bon cutter, des ciseaux, quelques centimètres de rubans.

La boîte, une fois terminée, mesure environ 6,5X6,5X13 cm.
Je ne suis pas une experte dans le domaine du cartonnage, alors je me suis beaucoup inspirée de ce que j'ai pu trouver sur ce blog.

Étape 1 : découpages

Découper dans le carton épais 4 rectangles de 6X12 cm et un carré de 6X6 cm.
Toujours dans le carton épais, découper le plus précisément possible un gabarit de 0,4X6 cm (pas indispensable mais très utile ...) et un autre de 1,5 cm de large (peu importe la longueur).
Découper dans le bristol 4 rectangles de 5,6X11,6 cm et un carré de 6X6 cm.
Dans le tissu qui recouvrira l'extérieur de la boîte, couper un carré de 35X35 cm.
Dans la toile épaisse, découper 4 charnières de 0,4X6 cm.

Étape 2 : montage
  • Placer les morceaux de carton épais en "étoile" au centre du morceau de tissu, en laissant un jour de 4 mm entre chaque (pour permettre de fermer la boîte). C'est le premier intérêt du gabarit (cliquer sur la photo pour agrandir). Coller chaque morceau en place. (photo 1)
  • Dans les interstices, coller les charnières en lin (pour bien coller en place, utiliser encore le gabarit). (photo 2)
  • Grâce au gabarit de 1,5 cm de large, reporter une marge de 1,5 cm tout autour de l'étoile. (photo 2).
  • Découper(garder les chutes), couper les angles à 45° (à quelques mm du coin, photos 3 et 4) .
  • Encoller et replier les bords. Ne pas oublier d'encoller aussi la tranche du carton. Un plioir s'est avéré bien utile pour cette étape. (photo 5)
  • Dans les chutes de tissu mises de côté plus haut, découper 4 charnières de 3,5X6 cm. Encoller sur les charnières en lin déjà collées, et appuyer à l'aide du petit gabarit pour y coller les charnières en tissu (je sais pas si je suis bien claire là ...). C'est normal que les côtés "remontent". (photo 6)
  • Il ne reste plus alors qu'à recouper les angles en biais et à coller les côtés proprement. (photo 7). L'extérieur de la boîte est terminé.


Étape 3 : habillage intérieur
  • Sur une autre chute de tissu (toujours le même), coller le carré de bristol. Avec le gabarit de 1,5 cm, dessiner une marge tout autour du carré. (photo 8). Biaiser les angles (là encore, pas à ras du coin, laisser un ou deux mm de marge).
  • Coller les marges de tissu sur l'envers du carré, et coller le carré au centre de la boîte, pour cacher les charnières. (photo 9)
  • Recouvrir de la même façon les rectangles de bristol, dans un tissu assorti. Suivant la "garniture" voulue pour la bpîte, on peut ajouter des rubans. (photo 10)
  • Pour les ciseaux, j'ai fait deux fentes verticales parallèles (dans bristol + tissu), mis à peine de colle sur l'endroit au niveau des fentes pour que le tissu ne s'effiloche pas, puis insérer le ruban rouge que j'ai enfin collé derrière. (photo 11)
  • Coller ces 4 rectangles sur le fond de la boîte.
Etape 4 : le couvercle
  • Dans le carton épais, découper un carré de 7X7 cm, deux rectangles de 7X1,5 cm et deux rectangles de 6,6X1,5 cm (mesures à adapter en fonction de l'épaisseur du carton). Dans le bristol, découper un carré de 6,2X6,2 cm.
  • Coller la tranche d'un des grands rectangles sur un côté du carré de carton, puis les deux petits rectangles (photo 12) et terminer par le dernier grand rectangle. Laisser sécher.
  • Recouvrir ce couvercle de tissu (photo 13) mais là, pas de détails, je suis pas fière du tout de ce que j'ai fait, alors je vous laisse trouver une méthode un peu plus orthodoxe ...
  • Ne reste plus qu'à cacher le fond du couvercle (photo 14) avec le carré de bristol recouvert de tissu, et éventuellement décorer le tour du couvercle avec un joli ruban.


... et ouf, c'est fini !!
Pour le mini pique épingles, le tuto est ici. (diamètre 6 cm + les coutures).
J'espère que ce n'est pas trop long tout en étant assez détaillé, n'hésitez pas à me demander si vous avez des problèmes ... et pensez à m'envoyer un petit message pour me montrer ce que vous avez fait si vous arrivez jusqu'ici !

mardi 29 mai 2007

boîte à couture ...

... version mini ! zêtes trop fortes, les filles, vous avez toutes raison ! La prochaine fois, faudra que je corse un peu la chose !

Si vous aimez, voici le pas à pas de la mini boîte à couture.

la règle de quatre

Coeur de beurre m'invite à vous dévoiler quelques petits bouts de moi au travers de ce questionnaire qui papillonne de blog en blog en ce moment ...

4 emplois que j'ai fait dans ma vie

~ aide-cuisto dans une colonie de vacances
~ vendeuse serveuse crèpière femme de ménage dans une boulangerie patisserie crèperie sallon de thé
~ prof
~ ... et encore prof ...



4 films que je regarderais encore et encore



4 endroits où j'ai vécu

~ Morteau (25)
~ Besançon (25)
~ Rethel (08)
~ Chaumont (52)







4 émissions TV que je regarde

~ Desperate Housewifes
~ Des racines et des ailes
~ Question maison
~ ... et n'importe quelle série du moment, que je regarde d'un oeil pendant que je bricole (c'est l'avantage des séries, on peut comprendre sans regarder !)



4 livres que je lirais encore et encore

~ "Les trois mousquetaires", Alexandre Dumas
~ "Ensemble, c'est tout" , Anna Gavalda
~ "La petite marchande de prose" (et les autres !) , Daniel Pennac
~ "La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules" , Philippe Delerm (je sais, c'est pas bien, j'ai copié, mais je l'aurais trouvé toute seule ...)

4 lieux où je suis déjà allée en vacances

~ Ile de la Réunion
~ Ile Maurice
~ Bruges
~ Des endroits superbes en France



A chaque fois que je vais sur le net

Comme tout le monde : mails, netvibes (et donc tous vos nouveaux posts ou commentaires !), marmiton (pas à chaque fois mais souvent), sites commerçants.

4 mets que je ne mangerais pour rien au monde

~ des insectes
~ du mouton
~ de l'avocat
~ des fruits de mer un peu trop visqueux




mes 4 plats favoris

~ la tarte aux pommes de ma maman
~ la potée de ma maman
~ le gratin dauphinois de la grand-mère de mon chéri
~ la salade verte !



4 endroits où j'aimerais être en ce moment

~ bien au chaud dans les bras de mon chéri
~ bien au chaud sous ma couette, au fond de mon lit
~ quelque part au soleil, dans un petit village d'Ardèche par exemple
~ autour d'une bonne table avec mes amis ou mes frères et soeurs


les 4 personnes auxquelles je passe la main

~ Co, des petits bonheurs (si elle veut bien ...)
~ Lulu la lubilune (mais pas avant la fin des révisions, hein !)
~ Nath (si elle passe par là ...)
~ Luc (si ça le tente ...)

vendredi 25 mai 2007

ma tasse de thé ...

Je prends la suite de Lulu la lubilune ... pour assouvir la curiosité de MariVé , qui veut savoir quelle est notre tasse de thé ! Voici ma préférée ...
" ... merci d'a-voir remarqué !"

mercredi 23 mai 2007

travaux du week end ...

Il faudra attendre encore un peu pour que je vous dévoile le reste, mais je ne résiste pas à l'envie de vous en montrer un petit morceau ...

Kékiya dans la boîboîte ? les paris sont ouverts ...

psst ... les bergers allemands (sans méchanceté, j'ai juste peur d'écorcher votre nom !) ... vous êtes hors-jeu, zavez tout vu !

dimanche 20 mai 2007

cheese cake

Je partage avec vous ce soir une petite recette de dessert vite fait et toujours très apprécié ... c'est facile, rapide, léger, très bon, et très joli ! Que demander de mieux ?

Pour quatre personnes : mélanger 250g de mascarpone et deux yahourts nature (type bulgare ou velouté), ajouter 40g de sucre blanc et le jus d'un demi citron.
Ecraser grossièrement 1/2 paquet de gâteaux (genre speculoos, bastogne, ...).
Eplucher et couper quelques fruits (au choix : fraises, framboises, pêches, groseilles, oranges, ... tout dépend de la saison).
Dans de jolis verres, alterner une couche de crème, une couche de biscuits, une couche de fruits, ...
Décorer (brins de menthe, zestes de citron, cannelle, chantilly, ...)
Je les prépare en général juste avant le repas et les laisse au frais en attendant le dessert (ça marche aussi si on dresse au dernier moment ... mais j'éviterais de les faire trop en avance, sinon le biscuit perd son croquant !)
Miam !!!

pincushion reçu !

Eh oui, surprise dans ma boîte aux lettres samedi matin ... euh enfin, devant la porte, parce que ça rentrait pas dans la boîte (et heureusement que ça n'a pas disparu avant qu'on le trouve, le facteur m'aurait entendue !)

C'est Hélène de Léna et cie qui m'a gâtée et m'a envoyé tous ces petits cadeaux. Je lui avais dit lin et couleurs fanées ... elle pouvait difficilement mieux coller à mes attentes, jugez plutôt !

Un coussin à épingles et son pardessus en lin, brodé façon sashiko, comme son vase que j'avais beaucoup aimé, un mini berlingot avec un tout petit mini dé à coudre, et un étui à ciseaux qui ne serait pas plus adapté s'il avait été fait sur mesure pour mes nouveaux ciseaux de Nogent ...

Je me répète, mais si tu passes par là, encore une fois merci Hélène !!

jeudi 17 mai 2007

Sois la bienvenue, Chloé


Un joli cadre pour afficher la frimousse d'une jolie petite fille ... je laisse à la maman le choix de la photo (parce que je n'en ai pas ...).
Ci-dessous quelques détails, ainsi que la carte assortie.
Est-ce qu'un jour je saurai utiliser une autre couleur que du beige ? je me le demande ...

mardi 15 mai 2007

pensée du jour ...



à écouter les yeux fermés ...

(merci pour ta patience Jean-Noël)

samedi 12 mai 2007

petite pivoine ...

... est devenue grande !


elle a déployé ses ailes hier matin, pour le grand plaisir de la demoiselle qui est venue nous rendre visite :

(Luc, je compte sur toi pour me donner les coordonnées de la miss ... si c'en est bien une !)

jeudi 10 mai 2007

rose bonbon maison

Puisqu'elle l'a reçu, je peux maintenant vous la montrer en entier ma participation au pincushion swap ... bon, en fait, je me suis rendue compte que j'en avais dévoilé beaucoup dans mon premier article, mais c'est qu'en fait j'étais assez contente du résultat et pressée de vous le montrer ... alors ... tadam!


Une petite maisonnette tout de rose vêtue, qui cache dans un pan de son grenier un range-aiguille assorti, fermé par un mini-bouton.
Et pour le petit cadeau supplémentaire en rapport avec la couture (ben oui, mince, l'idée du range-aiguilles (classique mais au moins utile) il fallait oublier ...), je me suis dit que là encore il fallait faire utile ... et là j'ai revu mon chéri râler qu'il en avait marre que je laisse traîner des fils partout quand je faisais de la couture ...

Alors ni une ni deux, une tite "poubelle à fils" pour accompagner la maisonnette, et par la même occasion y accrocher les ciseaux sur lesquels je n'arrive jamais à remettre la main ... (moi, bordelique ? non mais ... qui vous permet ? ;-) Du coup, bien déçu que je ne garde pas tout ça ici le Vince !
Alors, en entier cette fois, ça vous plaît toujours ? Annelyse, toujours envie d'un tuto ? (si j'ai le courage de recommencer ...) il est là : pas à pas de la maisonnette pique-épingles.

mercredi 2 mai 2007

Un peu de culture ...

... ne fera jamais de mal à personne ... et comme j'ai découvert ça tout à l'heure, je me suis dit que ça pourrait intéresser certains d'entre vous ... d'où vient le mot "BLOG" ?

Article extrait de Le Monde. fr du 4 avril 2007, découvert chez Caroleny (parce que ... non, pas cap' de lire le Monde tous les matins !)

L'étymologie d'un mot révèle parfois des détours inattendus sur le long chemin de ses usages à travers le temps.

"Blog", cet anglicisme, ce quasi-inconnu au début du XXIe siècle, désigne aujourd'hui un phénomène de société à l'écho planétaire : la publication sur le réseau des réseaux de "carnets extimes", l'inverse des carnets intimes.

"Blog" a un de ces longs destins cahoteux, dont la tangente numérique date d'une dizaine d'années. A sa genèse, il ne s'agissait que d'une simple pièce de bois ("log" en anglais). Les premiers marins jetaient un rondin par-dessus bord, à la poupe de leur bateau. En comptant le temps écoulé pour qu'il s'éloigne, ils estimaient ainsi la vitesse du navire.

Plus tard, les navigateurs affinèrent le système en reliant à une corde des pièces de bois à espaces réguliers. Les "logs" jetés à la mer permettaient de mesurer plus précisément l'allure du bateau. Les données collectées étaient soigneusement consignées sur un carnet de bord, un journal de logs.

Le terme "log" s'écarte ainsi de son sens originel et commence sa seconde vie : il désigne dès lors les carnets de bord des capitaines aux longs cours.

Au début du XXe siècle, les hommes partent à la conquête du ciel, et "log" gagne les airs sous la forme des journaux de bord des pilotes de l'aviation.

Au milieu des années 1990, les nouveaux espaces à conquérir sont sur le réseau des réseaux : le Web. Les pionniers de la Toile (pour la plupart américains) y ouvrent des journaux personnels, à destination de la naissante communauté des internautes, des "web-logs". De la contraction de ces deux termes naît le mot-valise "blog".

Blog serait donc né outre-Atlantique. Une tache dans la langue française que la commission générale de terminologie et de néologie s'est efforcée, en vain, d'effacer.

Le 9 juin 2005, le ministère de l'éducation nationale publiait, sur son bulletin officiel, sa décision de remplacer "blog" par "bloc-notes", voire "bloc" pour sa forme abrégée.

Une décision tardive : les blogs francophones se comptaient déjà par millions, notamment grâce au succès qu'ils remportent encore auprès des adolescents. Les Québécois ont, pour leur part, préféré franciser l'existant : blog est devenu "blogue".

Reste que les déclinaisons de ce qui n'était qu'une bûche au début de l'histoire sont nombreuses. "Bloguer" est devenu un verbe et "blogueur" un nom commun. "Blouquin" désigne un livre décliné sur un blog ou inversement le contenu d'un blog déjà publié dans un livre. Un "mlog" est un blog adapté à des supports mobiles (téléphone mobile, PDA...), un "vlog" diffuse de la vidéo, un "flog" publie essentiellement des photographies.

Plus fantaisiste, Alain, blogueur amoureux des lettres, a sur ses pages "un garde-mots comme d'autres ont un garde-manger" : http://blog.legardemots.fr. Il y collecte et invente des néologismes et se voit "blogonaute, voyageur intrépide plongé dans la bloguespace". La "bloguitude" n'est plus très loin.

Eric Nunès